Protéger

« On la pose sur la balance ? »

Ce n’est pas ma première visite à domicile.
Je vous raconterai un jour cette première fois qui était étrangement banale. Cela fait maintenant un peu plus de deux mois que je partage mon travail entre les visites à domicile et le cabinet. L’activité n’est pas encore énorme, mais de l’argent rentre de temps en temps. Presque assez pour payer le loyer et les charges.

« On avait dit combien, la dernière fois ?
− Trois kilos quatre cent trente non ?
− Attendez que je vérifie… Oui c’était presque ça. »
Je regarde le bébé râler sur la balance. J’essaye de la calmer un peu avec un succès mitigé, et j’appuie sur hold. « Elle n’aime vraiment pas qu’on la déshabille, hein ?
− Alors, combien, demande le père
− Trois cinq cent tout pile. Il marche bien votre allaitement ! »

Elle reprend sa fille et la pose sur la table à langer pour la rhabiller. On toc à la porte. « Je peux la prendre après ?
− Je finis de la rhabiller, maman, et après elle est à toi. »
La femme sourit. Trois générations dans la même pièce.

« Je vais vous laisser dans un petit moment » je dis, en rangeant mon matériel. « Vous avez des questions qui vous restent ? Au pire je repasse mercredi…
− Non, pas vraiment… » La demoiselle calmée rejoint les bras de sa grand-mère qui l’emporte joyeusement vers les autres visites. Je referme mon sac à dos et je m’assieds sur la banquette pour noter ma visite. Il y a un truc qui me remonte dans la tête. « Vos visites sont vaccinées contre la coqueluche ?
− Je ne sais pas… Il faut ? »

Je ne sais pas pourquoi ce n’est pas une question automatique. Peut-être parce que j’ai l’impression que quelqu’un l’a fait avant moi, ou parce que je me dis que le pédiatre qui verra l’enfant dans moins d’un mois s’en chargera bien.

Est-ce que je me sens peu légitime dans cette action de santé publique ?

« En réalité, dis-je, c’est une bonne idée. La coqueluche est une infection qui est grave surtout chez les nourrissons, et elle ne commencera pas ses vaccinations avant ses deux mois… En attendant c’est nous tous qui sommes sa protection parce nous sommes vaccinés.
− Il me semble que je le suis. J’ai fait le rappel il y a 2 ans, dit son chéri.
− Normalement c’est un rappel à 25 ans, et après c’est à réévaluer en fonction de vos grossesse, ou s’il y a un nourrisson de moins de six mois dans votre entourage. Mais les gens ont tendance à oublier les rappels. On peut faire ça demain à la limite ?
− Vous pouvez faire ça ? »
Je souris doucement. Cela fait très peu de temps que j’ai conscience de cette compétence de vaccination. Pour le moment elle s’était limitée à vacciner les femmes contre la rubéole en sortie de maternité. On ne le fait pas assez souvent et on oublie un peu en fait.
« Bien entendu ! On est de plus en plus présent auprès des femmes, et la vaccination c’est un acte qui sert à protéger tout le monde !
− Alors on fait ça demain ! »

 

Les sages-femmes peuvent en effet vacciner les femmes au cours de leur suivi gynécologique, pendant et aussi après la grossesse. S’il y a un nourrisson de moins de six mois dans votre entourage proche, vous pouvez vous faire vacciner par une sage-femme contre la coqueluche, ce qui reste le seul moyen efficace de protéger un nouveau-né dans ses premiers mois de vie.

Se faire vacciner reste la meilleure façon de se protéger et de protéger les autres.
Si vous voulez savoir si vous êtes à jour de vos vaccinations, vous pouvez consulter le
calendrier vaccinal ou utiliser cet outil qui permet de savoir où vous en êtes. N’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à votre sage-femme, et à consulter Vaccination Info Service.

Cet article a été rédigé en collaboration avec Santé Publique France (anciennement Inpes) dans le cadre de l’information des professionnels de santé sur la vaccination.

Une réflexion au sujet de « Protéger »

  1. Ping : Prévoir | Carnets d'un Passeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>