Jimmy Taksenhit

Qui est Jimmy Taksenhit ?

Jimmy est l’auteur de ce blog et un alter ego qui permet de cacher plus ou moins bien une personne réelle qui ne peut, pour tout un tas de raison, pas divulguer son identité. Il écrit également de la fiction et caresse l’espoir de devenir un jour romancier.

Un Passeur, fait référence à la position de la sage-femme depuis la nuit des temps dans à peu près toutes les civilisations que la terre a porté : celui ou celle qui fait passer les gens du monde des esprits (des morts/des ténèbres) à celui des vivants. Et vice-versa.

 

Que fait Jimmy Taksenhit ?

Jimmy est sage-femme, avec un diplôme broché d’or et tout. Si vous lui dites que ce n’est pas un métier commun, pour un homme, il aura un petit rire et vous répondra qu’ils sont presque 600 (statistique à la louche) en France et qu’il y en a de plus en plus.

Votre question suivante sera souvent :

  • D’où vous est venue cette vocation ? (80%) Il vous brodera son histoire répétée depuis 4 ans sur une amie de sa tante qui l’a introduit dans cette profession en lui montrant à quel point c’est génial. Cette histoire est vraie, mais parfois brodée pour sonner plus belle et couper court. On pose rarement ce genre de questions aux femmes sages-femmes, même si j’en connais qui sont plus frustrées que moi de ne pas avoir été en médecine.
  • C’est pas trop dur, sage-femme, pour un homme ? (19,9%) Il vous répondra qu’il s’est habitué, en 4 ans, à bosser dans ce milieu presque exclusivement féminin qu’est la maternité et que, non, ce n’est jamais trop dur quand on a l’amour de sa profession. Genre quoi !
  • Ça vous coupe pas tout de voir des vulves toutes la journée ? (0,1%, étrangement, cette question est posée exclusivement par les beaufs qui ont besoin de se rassurer sur leur virilité) Il répond qu’il sait faire la différence entre les situations cliniques et son intimité qui ne regarde pas les futurs pères.

En dehors de ses heures de services, Jimmy écrit beaucoup, fait de la photo, joue aux jeux vidéos, jeux de rôle, regardes des séries et des animes, et a mis, pour l’instant, en pause ses activités associatives.

 

Où vit Jimmy Taksenhit ?

Jimmy vit dans la plus belle ville du monde, Paris, et reconnait néanmoins qu’il y a des villes charmantes en dehors de son chez lui. Il vantera avec beaucoup de joie les mérites de sa ville et crachera sur ses défauts sans se priver. Il a eu un moment d’errements où il est parti bosser avec @ambresf dans un endroit paumé.

 

Pourquoi écrit-il, Jimmy Taksenhit ?

Il écrit parce qu’il en ressent un genre de besoin viscéral, voyez ? Il a tenu de nombreux journaux au court de son existence et tiens des blogs depuis 7 ans parce qu’il pense que sa vie peut vaguement intéresser l’espèce humaine.

On le taxe de narcissisme. C’est vrai. Récemment il a d’ailleurs écrit une série d’articles sur le sujet.

 

Comment… Jimmy Taksenhit ?

Pour lire Jimmy, il y a son blog (c’est ici), vous pouvez l’ajouter à vos flux rss si vous savez ce qu’est un flux rss, ou le suivre sur Twitter (@Orcrawn). Si vous ne savez pas ce qu’est une flux rss, Jimmy vous recommande feedly, parce que c’est pas mal.

Pour intéragir avec Jimmy Taksenhit vous pouvez lui laisser des commentaires, ou des email à jimmy.takesahit chez gmail.com. Il répondra. Ou pas. Vous pouvez aussi l’interpeller sur Twitter (cf au dessus).

Le blog d’un Passeur est hébergé et administré gracieusement par @Exirel qui s’est tiré à Rennes. En échange Jimmy boit une bière avec lui de temps à autres pour parler de sujets importants, comme de son jeu qui n’est toujours pas codé. A côté, Duke Nukem Forever a même fini par sortir avant.

Jimmy n’a d’action dans aucun laboratoire et respecte la déontologie de sa profession : il ne déclare pas de conflit d’intérêt et se démène pour que les informations scientifiques qu’il fournit soit les plus exactes possibles. Il tient à rappeler aux femmes enceintes qui pourraient le lire que parfois, ça peut être cru, et qu’il faut prendre les récits pour ce qu’ils sont : des cas isolés, un peu romancés et sélectionnés.

3 réflexions au sujet de « Jimmy Taksenhit »

  1. Ping : Chemin de Croix : Carnets d'un Passeur

  2. Nymphea

    Moi j’ai uhne autre question donc je suppose que je dois représentée 0.1% des beauf féminines….
    Etes vous bien accueilli par les parents?
    J’ai je suppose l’image de la sage-femme forcément femme. Si elle était appelée maïeuticienne cela permettrait peut être d’appréhender l’idée qu’un homme s’occupe de nous?
    Je ne sais pas malgré 2 bébés je n’ai jamais eu à me poser la question et si c’était un homme qui me voyait dans ce moment à la fois humiliant et magique?
    Alors je me demande quel accueil vous réserve-t-on?
    D’avance merci pour votre retour!

    Répondre
    1. Jimmy Taksenhit Auteur de l’article

      Différent à chaque fois. Toutes les gradations possibles entre le « Si vous touchez ma femme je vous empale sur la lampe de bureau » à « On fait un barbecue samedi, on se connait que depuis 5 minutes, mais ça vous tente ? »

      Gérer l’accueil fait parti de mon travail. J’imagine que c’est comme ça dans tous les domaines. En général je suis bien accueilli. Souvent parce que c’est aux urgences, qu’ils sont légèrement en panique et que je leur apporte au départ un peu de paix.

      Répondre

Répondre à Nymphea Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>