Excusez, les travaux sont en cours !

Exce blogus.

Voici le blog.

Le quatrième je crois.

Cinquième. Septième ? Raaah !

Il en arrive un point où le blogueur, las d’errer dans le pauvre internet, naviguant d’un port à une autre plateforme de blog comme le corsaire qu’il est, fini par se payer avec ses maigres économies d’étudiant sage-femme un coin où poser son cul définitivement. Home sweet home.

 

La peinture est encore fraiche ; le papier-peint n’est pas encore posé.

Bienvenu à tous. Les habitués ne seront pas forcement surpris par ce que je raconterai ici. Je vais peut-être commencer à écrire plus sérieusement, tout de même. Je suis un grand maintenant. C’est que si tout va bien, si mon mémoire ne donne pas de crise cardiaque à mon directeur technique, si mon DE roule, si je ne vomis devant le jury de mes oraux et si mes stages se passent bien ; bref si tout va bien, donc, je suis sage-femme dans huit mois.

Cette perspective me plonge dans un abysse de perplexité. La vie professionnelle, la vraie. Quand j’entends mes potes en causer, j’ai l’impression d’arriver sur une planète peuplée d’acronymes mangeurs de chair humaine. Yeurk.

Donc je disais : écrire plus sérieusement, moi grand garçon (je crois), moi pas peur (mantra). Et on verra bien.

 

Pour les nouveaux, s’il y en a, voilà un petit laïus.

Ce blog raconte la vie d’un quasi-sage-femme. Un passeur comme on dit. Passeur parce que je serai bientôt un de celles qui depuis la nuit des temps fait passer une vie d’un monde secret et mystérieux au monde humain. Un genre d’anti-Caron si on veut (lui il fait le trajet inverse).

Ce blog offrira des coups de gueule. Je me tâte à faire un article sur le suivi biologique de la contraception par les sages-femmes qu’on attend depuis 3 ans. Je pense que 10lunes fera un meilleur récit que moi des pérégrinations de cette victoire, qui a été présentée tant de fois à l’assemblée nationale pour périr sous les coups de divers lobbyistes. En dehors de l’actualité de ma profession, peut-être un peu d’actualité tout court tout de même. Je me garderai toutefois d’aborder la religion et la politique. On est entre gens de bonne compagnie mais ce n’est pas suffisant.

Parfois ce blog sera inaccessible à la majorité.

 

Désolé encore pour le bruit.

Pour l’instant vous n’en voyez que l’ossature. Mais ce blog va évoluer. Mais je vous laisse découvrir les surprises au fur et à mesure.

Je file pour mon réveillon. Demain commence 2012 !

CatégoriesNon classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *