Un sandwich – 6

C’est la fin de la journée en suite de couche et elle a été plutôt chargée. Elle descend en salle de naissance, une fois la fureur du jour retombée.

Elle attends la relève de nuit.

La salle presque pleine la repousse. Elle code un dossier pour une copine, papote avec une infirmière, et elle décide de se prendre un soda pour la fin de journée.

Photo by Sofiya Levchenko on Unsplash

Ce qui l’alerte, c’est un enfant qui sort des consultations, à 19h. C’est un couloir de salle d’attente à l’écart du hall qui n’est plus illuminé que par des lumières sales. Au milieu des bancs il y a un homme et deux enfants, une valise. Une femme sort des toilettes, la voit et lui fais un sourire inquiet. Ils partiront avant 6h disent-ils. Ce n’est pas la première fois qu’ils sont là.

Je ne sais pas à quel moment tu bascules exactement.

Il fait froid dehors, déjà, et un couloir d’hôpital vide est plus accueillant qu’un coin de rue. Surtout pour des enfants. Tu regardes le père, qui partage une bouteille d’eau entre le garçon et la fille. Leurs yeux sont mouillés et un peu vides.

Dans l’ascenseur, tu penses à eux et ça te retourne le bide. Comme les sandwiches triangles que tu as comme collation et que personne ne mange.

Tu demandes à tes collègues si quelqu’un les mangera, mais tes collègues apportent souvent leurs plats. En partant, tu redescends les sandwiches. C’est peu, mais c’est quand même de la nourriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *