Victoire – 5

« Bonjour Madame… Comment cela va ? Et les enfants ? »
Elle est toujours aimable, très (trop) matinale, mais c’est notre rendez-vous hebdomadaire. « Oh je leur ai parlé de vous. Je leur dis que je vais voir mon sage-femme, et ça les a fait rire. »

Je regarde son dossier pour établir dans ma tête le programme de ma séance. « Je vous laisse vous installer ? »

Photo by Picsea on Unsplash

L’une des premières choses que j’ai acheté pour mon cabinet est un paravent. Les patientes ont un petit coin hors de ma vue, une patère et une chaise, pour se déshabiller, se préparer, se peser si elles le souhaitent.

Elle décide de se dévêtir devant moi. Je reste les yeux sur mon ordinateur. Elle reste un instant, la culotte à mi-cuisse. « Vous avez vu ? »

 

« J’en ai marre de porter des couches. Ma fille est enceinte et je veux profiter de mon petit fils. Alors si je me remet à changer des couches, je veux enlever les miennes. »
On a travaillé pendant 1 mois et demi, en manuel, avec une sonde. Elle a repris quelques ovules d’œstrogènes pour se sentir plus confortable et sa motivation fait des merveilles.

 

« Et du coup, celles de nuit ?
− Pas encore… La semaine prochaine j’essaie de les retirer » me dit-elle avec un sourire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *